L’Intelligence Artificielle et le Recrutement

Plusieurs secteurs ont connu l’introduction de l’intelligence artificielle ces dernières années. Des industries comme celles des soins de santé, de l’agriculture et de la mode ont grandement bénéficié des solutions offertes par l’IA. Le recrutement n’est pas différent et devient de plus en plus dépendant de cette nouvelle technologie.

Quel est le rôle de l’intelligence artificielle dans le recrutement ?

Les outils de l’intelligence artificielle peuvent être utilisés tout au long du processus de recrutement. Ils peuvent aider à présélectionner les candidat·e·s les plus adéquats et à réduire le nombre de tâches manuelles en contribuant à leur automatisation. Cela est particulièrement utile dans les cas où les tâches sont répétitives, ou lorsqu’un recruteur·se doit faire face à un volume important de candidatures.

Elle peut servir plusieurs objectifs, tels que

– L’analyse des CV : cette étape est essentielle pour assurer la qualité des recrutements. L’intelligence artificielle aide en scannant, analysant et filtrant les CV reçus. De manière autonome, l’IA aide à présélectionner les meilleurs candidat·e·s qui sont les plus adéquat·e·s pour le poste, qui remplissent toutes les exigences en matière de formation et d’expérience.

– La panification des entretiens : Cette étape est d’une importance considérable et peut prendre beaucoup de temps. En effet, faire des allers-retours entre plusieurs mails juste pour se mettre d’accord sur un créneau qui convient à la fois au recruteur et au candidat peut être une tâche chronophage. Aujourd’hui, l’intelligence artificielle peut scanner automatiquement votre calendrier pour programmer des réunions et gérer votre temps.

– Les discussions avec les candidat·e·s et l’envoi de mises à jour : Afin de maintenir l’intérêt des candidat·e·s pour un poste, les recruteur·se·s doivent envoyer des mises à jour régulières pour maintenir une bonne communication. Cette étape peut également être automatisée grâce à l’intelligence artificielle. Avec l’utilisation de chatbots, les recruteur·se·s peuvent réduire le temps qu’ils/elles passent à envoyer des mises à jour. Les chatbots sont de plus en plus avancés et peuvent avoir des interactions de type humain.

Ainsi, l’intelligence artificielle peut améliorer la qualité du recrutement, faire gagner du temps grâce à l’automatisation des tâches et rendre le processus de décision impartial.

Cependant, elle a aussi ses défauts, dont voici quelques-uns :

– Elle ne peut être utilisée que dans des processus qui ne nécessitent pas de la créativité : par exemple, les chatbots alimentés par l’IA sont limités dans leurs interactions et ne peuvent pas imiter la créativité que peut avoir un être humain.

– L’intelligence artificielle nécessite de gros volumes de données : pour imiter l’intelligence humaine, l’IA a besoin de milliers de CV pour recruter pour un seul rôle. Pour les petites organisations, cela peut représenter un défi, car elles ont généralement affaire à des volumes de candidatures moins importants.

– L’intelligence artificielle peut acquérir des biais humains avec le temps : L’IA est conçue pour apprendre des modèles humains dans différents processus afin de pouvoir les imiter. Avec le temps, l’IA peut également acquérir des biais humains et commencer à les reproduire dans le processus de recrutement. Cela peut représenter un défi pour les organisations qui ont adopté l’IA comme moyen de prendre des décisions impartiales.

Le rôle d’un·e recruteur·se est-il à jamais modifié par l’IA ?

De temps en temps, le monde du recrutement est témoin d’une nouvelle tendance qui promet de changer profondément le secteur. C’est pourquoi les acteurs du secteur du recrutement doivent se méfier des nouvelles technologies qui prétendent pouvoir simplifier leur travail ou améliorer leurs processus. L’IA permet aux recruteur·se·s s de travailler plus efficacement, cependant, elle ne peut pas remplacer la connexion humaine authentique que les recruteur·se·s sont capables d’entretenir avec leurs candidat·e·s.